Réflexion, Débat, Action

La scène politique doit entretenir une vie politique qui permette de faire émerger des réflexions et des débats, promouvoir des idées ambitieuses, faire apparaître, comme un phare dans la nuit, que le but commun à chacun est le fonctionnement optimal de notre République et la grandeur de notre Nation.

C’est par l’émulation que l’on peut mobiliser les énergies, forger ou réveiller des convictions, créer des élans patriotiques.

Prenons garde d’alimenter un unanimisme qui éteint le débat, nourrit médiocrité, s’accommode de la stagnation, et aboutit à l’abrutissement quand la technologie, l’électronique, les moyens de communications, les énergies renouvelables, la connaissance du minéral, les sciences de la vie et notamment les progrès de la médecine nous commandent de regarder loin devant nous, là où nul n’est plus sûr de détenir la vérité.

Il ne peut y avoir d’État sans l’État, autrement dit sans institutions étatiques crédibles qui inspirent la confiance de tout le peuple.

Et il n’y a pas d’institutions crédibles dans l’État, sans système judiciaire qui rende justice aux citoyens, la même pour tous, sans Parlement où toutes les expressions sont représentées, prises en compte, où la loi du nombre n’exerce pas toujours son hégémonie mathématique pour réduire au silence la loi de la raison, de l’intelligence, du bon sens.

 

Karim Younes