RÉCITS ET TÉMOIGNAGES DE MILITANTS DE LA FÉDÉRATION DU FLN DE FRANCE.

TRAVAIL DE RÉFLEXION SUR L’HISTOIRE.

Paru sur Le Soir d’Algérie le 05.04.2018.

En publiant son dernier ouvrage Récits et Témoignages de militants de la Fédération du FLN de France, éditions Chihab, Karim Younes s’inscrit dans la continuité d’un travail de réflexion approfondi sur l’histoire ancienne, médiévale et contemporaine de notre pays tout en rappelant, sans fausse modestie, n’avoir aucune prétention d’historien ou de chercheur universitaire.

Son travail, insistera-t-il, est celui d’un auteur engagé, qui ne dissocie pas action et réflexion. Passionné par la recherche sur les prémisses de notre histoire, il est convaincu qu’elle nous aide à comprendre et, éventuellement, à expliquer certaines références et de nombreux comportements du présent. Tout au plus, il considère l’ensemble de son œuvre comme un modeste essai de pédagogie politique, destiné à toute personne pour laquelle l’évocation de l’Algérie résonne comme un hymne intemporel…

Cette dernière publication inclut une séquence particulière du combat libérateur, pour mettre en exergue quelques aspects historiques de notre guerre de libération, à travers des faits vécus et des personnages quelque peu oubliés ou dont la participation à la cause nationale n’a pas bénéficié de l’éclairage mérité.
L’ouvrage est dédié à Mohand Arezki Aït-Ouazzou et ses compagnons de la Fédération FLN de France et, d’une manière plus générale, à notre émigration, laquelle a porté en «métropole» la guerre de libération.

Symbolisé par un militant hors pair, Mohand Arezki Aït Ouazzou, dont le combat au milieu des siens constitue la matrice du récit, l’ouvrage apporte des témoignages précieux sur la contribution de l’émigration, des étudiants, des femmes et de nombreuses autres personnalités, qu’elles soient nationales ou étrangères. C’est donc un récit de guerre couplé à la biographie d’un acteur, qui nous apporte des témoignages de sa vie d’émigré, de son action militante, de sa participation à la lutte de Libération nationale, de ses années de détention avec leurs terribles souffrances et, enfin, de son activité intense au sein de la Fédération du FLN de France.

Dans les pages de ce livre, il est largement fait appel à la mémoire des survivants pour rappeler le combat de leurs compagnons, éclairer les zones d’ombre et enrichir les pages dorées de notre histoire.

A travers son récit, on ne manquera pas d’exhumer le souvenir de tant de héros. Certains ont disparu, d’autres sont encore en vie ; ils ont un point d’ancrage commun : l’amour de la patrie. Il rappellera les circonstances de l’implantation des émigrés sur le sol français et la naissance du mouvement politique national de libération et reviendra sur la création de la Fédération de France, sur la lutte fratricide FLN/MNA, sur le second front de la guerre d’Algérie, sur le rôle des harkis, appelés en renfort pour lutter contre le FLN, sur l’envoi de jeunes Algériens en Allemagne pour servir l’action de l’ALN à l’intérieur du sol natal, sous la supervision de Hafid Keramane, le représentant du FLN, sur l’organisation des manifestations du 17 Octobre 1961 à Paris, ainsi que sur l’apport inestimable des militants français et allemands, notamment.

Il convient de signaler par ailleurs que des séances de présentation et de signature de l’ouvrage sont également programmées à travers le pays.

A.Kersani

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*